DSC_0038

DSC_0042

Premier atelier, celui que mon mari a souhaité me consacrer dès la conception de notre maison.
Le deuxième, plus spacieux, notre garage transformé en lieu de création et de convivialité.

En poterie, il est plus raisonnable de considérer les formes connues...

Elles ont été élaborées et transmises par nos ancêtres, comme un point de départ, une sorte de camps de base à partir duquel nous pouvons pousser des reconnaissances en territoire inconnu. (Daniel Rhodes)

Les techniques

Le tournage

A partir d’une boule de terre centrée sur la girelle du tour en mouvement, la magie opère sous la pression calculée des mains du potier. Après un léger durcissement, l’objet tourné est “tournassé” pour alléger et préciser sa forme.Il peut ensuite être découpé, décoré d’empreintes, gravé ou assemblé, dans le cas d’une théière par exemple.

2013-05-09 19-12-02 - 0568

Les plaques

Un rouleau écrase un boudin de terre en galettes dont l’épaisseur peut varier. Les galettes ainsi obtenues sont découpées et façonnées pour former des plats, des assiettes, des bols, des carreaux ou assemblées en hauteur pour construire par exemple des vases toujours uniques dont les dimensions et les formes varient à l’infini. La surface de la galette peut aussi, selon l’imagination de l’artisan, être travaillée lors de l’écrasement, en imprimant dans la terre malléable des tissus texturés, des papiers froissés, des gravures sur plâtre, des motifs végétaux.

plaque
L’extrusion

La terre est malaxée et transformée en boudins qui, après leur passage dans les emporte-pièce en métal de différentes formes, sont transformés en cylindres ou en d’autres formes de diverses dimensions. Ces tubes sont alors découpés en tronçons et servent à la fabrication de vases, cruches à eau…

La cuisson et l’émaillage

Les objets sont enfournés et subissent une première cuisson appelée “cuisson de dégourdi” (ou de biscuit) à 1000°. La cuisson dure toute une nuit et il faut attendre 2 jours avant de pouvoir ouvrir le four. Le rôle de cette cuisson est de modifier la composition chimique de la terre et de la rendre ainsi plus durable, tout en la laissant assez poreuse pour absorber l’émail.

2014-02-11 20-15-12 - 0337